Quand Brejnev veut ouvrir des boîtes de striptease.

Loading...

Brejnev au retour d’un voyage en Occident décide que pour attirer les touristes et gagner des devises l’URSS ouvrira également des boîtes de strip-tease. La création des cabarets est inscrite dans le plan et le meilleur bureaucrate est désigné pour en assurer l’exécution. Un an après, Brejnev le fait venir et demande le bilan :

– Alors, camarade, combien de boîtes de nuit ouvertes à Moscou ?

– Dix, camarade Premier Secrétaire !

– Et quel bénéfice ?

– Pas de bénéfice hélas, camarade Premier Secrétaire !

– Comment ! Mais as-tu vérifié que tout a été fait pour attirer le touriste occidental ?

– Oui, camarade Premier Secrétaire !

– Est-ce que la vodka est bonne ?

– La meilleure, camarade Premier Secrétaire !

– Est-ce que la musique est bonne ?

– La plus moderne, camarade Premier Secrétaire !

– Ah, j’y suis, dit Brejnev, je suis sûr que les filles n’ont pas été bien choisies !

– Ah si camarade Premier Secrétaire ! Elles ont toutes leur carte du parti depuis la Révolution d’Octobre !

Loading...
Suivant